Madame L., 26 ans, ancienne expert-comptable, a découvert en Allemagne le concept de « café céramique » qu’elle a décliné en France avec un atelier café céramique à Paris (XI). Après 18 mois d’activité, elle souhaite créer une seconde boutique dans l’ouest-parisien. Ayant trouvé des locaux dans Paris (XIV), elle cherche à financer les travaux et l’équipement (petit) pour un montant total de 101 500 €.

Seulement, elle a trois peurs :

➡️  1. Que les banques bloquent son compte courant d’associé.

➡️  2. Que son activité est trop récente.

➡️  3. Que la période de l’été n’est pas propice à un tel financement.

✅  Pour surmonter ces peurs, Aloe financement lui a conseillé :

  • De faire un seul prévisionnel tout en détaillant l’historique de chiffre d’affaires et les éléments financiers pour chaque structure,
  • De ne pas augmenter trop fortement les charges externes.

👍  Grâce à son réseau de courtage, Aloé financement lui a facilité l’accès à trois banques en plein mois de juillet. Mais, comme la cliente était pressée de partir en vacances, elle a opté pour la première offre, qui s’est avérée la moins intéressante en termes de taux.  Au final, Madame L. a obtenu un prêt de 70 000 € à un taux de 1,8%, mais sans blocage de son compte courant.

✅  Pour tout dossier de financement en amont d’une période estivale, n’hésitez pas à solliciter un courtier qui saura bien comprendre et surtout expliquer votre dossier (les postes financiers), pour pouvoir lancer sereinement l’ouverture de votre boutique à la rentrée de septembre.

✅  Pour être accompagné dans votre financement professionnel, cliquez ICI !

Le blocage d'un compte courant d'associé
  • Le blocage d’un compte courant d’associé peut faciliter l’obtention d’un prêt bancaire. La somme est alors bloquée sur la durée de l’emprunt.
  • En général, les formules de « blocage des comptes courants d’associés » fournies par les banques comportent systématiquement la clause de cession d’antériorité de créance au profit du prêteur  : acte juridique par lequel le titulaire d’un compte courant ne peut exiger le remboursement des sommes déposées qu’après le désintéressement des autres créanciers.
  • Ce dispositif facilite l’obtention d’un prêt bancaire car il améliore le ratio fonds propres/fonds d’emprunt.