Vous avez le projet de racheter un hôtel ! Après avoir évalué le potentiel de l’affaire, identifier vos besoins de financement, et trouvé des solutions de financement, il vous reste à optimiser le montage financier. Découvrez la solution de financement par LBO.

Lors de l’acquisition d’un hôtel, il est courant que la cession se fasse sur les titres de la société et non pas sur le fonds de commerce directement. Concrètement, pour effectuer un LBO, il faut constituer une holding de la forme la plus adaptée (SARL, SAS…). Il est possible également d’utiliser une structure existante. Il faudra toutefois être vigilant sur l’objet de la société qui doit pouvoir permettre la réalisation de l’acquisition.

#1 – La société holding

Concernant les sociétés holding, vous avez le choix entre :

– les holdings pures qui détiennent des participations ou holdings passives,
– et les holdings animatrices ou actives qui fournissent des services à leurs filiales. On parle aussi de société-mère et de société-fille. Pour qu’une société holding puisse fournir des services à ses filiales, il est nécessaire de mettre en place un contrat de management fees entre la société-mère et la société-fille. La mise en place de tels contrats doit respecter de nombreux critères juridiques et fiscaux.


Deux types de société holding

#2 – Les avantages d’une société holding

Le rachat des titres d’une société qui exploite un hôtel, par le biais d’une société holding, va permettre de générer un effet de levier par l’endettement bancaire. En effet, l’emprunt pour l’acquisition des titres va être contracté par la nouvelle société qui pourra déduire les intérêts de l’emprunt (sous certaines conditions). L’emprunt sera remboursé par les bénéfices que dégage l’hôtel. Il faudra donc pouvoir démontrer au banquier à l’aide d’un compte de résultat prévisionnel que l’hôtel aura la capacité d’autofinancement nécessaire pour faire face à son exploitation et remonter la trésorerie qui permettra le remboursement des mensualités du crédit dans la société holding. Évidemment, cela n’exonère pas les associés de faire un apport suffisant (en capital ou en compte courant) pour obtenir un emprunt, le but étant que le remboursement puisse être réalisé par les remontées régulières des bénéfices (dividendes) de l’hôtel. Une fois que la société holding aura fini de rembourser la totalité de l’emprunt, elle pourra – si elle le souhaite et si sa structure patrimoniale s’y prête – fusionner les deux sociétés, pour n’avoir qu’une seule structure.


Plus de garanties avec Bpifrance

#3 – Les points de vigilance

Attention ! Un montage en LBO ne permet pas au banquier d’avoir des garanties suffisantes. En effet, il ne peut nantir que les titres. Il faudra donc pouvoir offrir d’autres garanties au banquier, en faisant par exemple appel à un organisme comme Bpifrance ou en utilisant d’autres actifs pour garantir l’emprunt. S’il est prévu d’effectuer des travaux, l’emprunt pour les financer se fera sur la société cible et une garantie pourra être prise sur le fonds de commerce.

 

 

Dossier Spécial « Rachat d’Hôtel » :
– comment bien évaluer l’affaire
– comment monter un dossier financement
– quelles solutions de financement
– comment optimiser le montage financier