TPE/PME avec des clients en B2B… vous êtes confrontés à un décalage de trésorerie qui nuit à votre croissance. Faites appel à l’affacturage pour récupérer rapidement de l’argent sans attendre le paiement de vos clients, ou l’obtention d’un prêt ou d’une ligne de découvert auprès de votre banque. Même si cette opération a un coût, l’affacturage est très utile à chaque stade de la vie de votre entreprise.

Alors que l’affacturage poursuit sa dynamique de croissance (+11% au premier semestre 2019) avec 170,1 Mds d’euros de créances prises en charge par les 18 sociétés d’affacturage membres de l’Association française des Sociétés Financières (ASF), le besoins en affacturage ne cessent de croître à tous les stades de vie de l’entreprise, que ce soit en début d’activité, en cours d’activité, pour se développer à l’expert, en situation de tension de trésorerie, en période de croissance externe, voire dans le cas d’une reprise d’entreprise.

. 

 

Délais de paiement : des enjeux colossaux et dramatiques

Le non-respect des délais de paiement impacte négativement la trésorerie des TPE/PME pour un montant annuel de 13 milliards d’euros en 2018. Pour certaines entreprises, c’est leur existence même qui est en jeu. En effet, les délais de paiement sont à l’origine de près de 25% des défaillances.

Le rapport annuel des délais de paiement 2018 fait apparaître une stagnation des délais de paiement : si 70% des TPE/PME règlent leurs fournisseurs dans les délais, moins de 50% des grandes entreprises acquittent leurs règlements avant 60 jours. Les victimes sont les plus petites entreprises qui peinent le plus à se faire payer dans les délais. Alors que deux grandes entreprises se font payer dans les temps, elles se font de la trésorerie sur le dos de leurs fournisseurs. 

C’est la loi du plus fort ! Dans le secteur public, malgré quelques améliorations, les délais légaux de paiement ne sont pas respectés dans une région sur deux.

 

L’affacturage encore méconnue des TPE et PME

Il n’y a que 30 000 TPE et PME qui ont recours chaque année à l’affacturage. 80% du volume de l’affacturage provient des grandes entreprises. Pourtant, les opérations d’affacturage sont accessibles à toutes les entreprises même petites. L’affacturage est, en effet, une opération simple qui consiste à transférer des créances commerciales (factures) du titulaire à un factor – la société d’affacturage – qui se charge d’en opérer le recouvrement et qui en garantit la bonne fin, même en cas de défaillance momentanée ou permanente du débiteur. C’est aussi une opération souple qui permet soit de confier juste le financement, soit de confier aussi le paiement. 

A court terme, le contrat d’affacturage est un outil de financement efficace car il permet à l’entreprise d’améliorer la qualité du cycle clients en lui assurant le règlement rapide de ses créances de manière anticipative et ce jusqu’à 85 % de leurs valeurs.

Le fonctionnement de l’affacturage

Les opérations d’affacturage se déroulent en deux temps avec la société d’affacturage ou factor :

  1. Vous lui fournissez la liste des clients que vous souhaitez mettre en affacturage avec le montant de l’encours global des factures, en plus des coordonnées et du numéro de Siret de chaque entreprise cliente.
  2. Le rôle du factor est de mesurer les risques à encourir avant de vous donner un accord sur le niveau de garantie de vos créances pour chacun d’entre eux.

Après signature du contrat d’affacturage, vous pouvez remettre au factor, la copie des factures que vous avez émises en mentionnant les délais de paiement accordés à vos clients. Ces remises peuvent également être dématérialisées.

Ensuite, vous devrez informer vos clients que vous cédez vos créances à un tiers (le factor) par la mention de subrogation apposée sur la facture que vous envoyez à votre client et sur la copie destinée au factor.

Le factor vous avancera alors la somme correspondant à chaque facture reçue, déduction faite des frais et du pourcentage qu’il prélèvera pour constituer votre fonds de garantie.

Sachez enfin que le factor recevra le paiement des factures à échéance directement par votre client et gèrera les éventuels impayés. Il utilisera les sommes de votre fonds de garantie qu’il a constitué et récupèrera ainsi le montant des factures impayées qu’il vous a avancé.

Le coût de l’affacturage

Les factors proposent en général ces trois options :

  1. Soit un coût à la facture (factures d’un montant minimum de 5 000 €)
  2. Soit un forfait sans engagement (souvent pour des besoins d’encours inférieurs à 200 000 €)
  3. Soit un engagement annuel avec différents partenaires sur un volume de CA

Concernant les commissions, il existe :

  • la commission d’affacturage qui est liée à la gestion des factures
  • et la commission de financement qui est liée aux frais financiers indexée sur Euribord (le taux de rémunération interbancaire des dépôts des banques en zone euro).

A cela s’ajoutent quelques frais annexes comme les abonnements internet ou les frais sur litige.

Le taux de la commission d’affacturage varie, entre 0,3 % et 3%, selon le montant de chiffre d’affaires que vous allez céder et le nombre de factures par mois. 

Comme le parcours client est de plus en plus digitalisé, de nouveaux acteurs font leur apparition avec des tarifs « à la facture » à partir de 1 000 € par exemple, avec un déblocage des fonds en 8H, 24H à 48H selon les acteurs. C’est l’heure de la disruption de l’affacturage !

Les acteurs digitaux avec Aloe Financement

Dans cette nouvelle ère de la disruption, Aloe Financement se positionne comme une aide au plus proche des besoins des entreprises qui n’ont pas le temps de s’en occuper, qui sont effrayés par la complexité des études d’affacturage…

Aloe Financement est habitué à traiter des dossiers du BTP qui travaillent quelque fois soit avec le secteur public (habituer à payer avec de gros délais), soit avec des gros faiseurs (qui peuvent aussi tarder de par leur lourdeur administrative).

 Adossé à un réseau de courtage – qui existe depuis 10 ans et qui a déjà plus de 10 partenariats avec des sociétés d’affacturage – Aloe Financement apporte son aide pour accompagner le dirigeant de A à Z et l’aider à y voir clair, lui obtenir des offres compétitives adaptées à son besoin.